Gestion des risques

Les flux rss du siteImprimer la page

Conseil individuel en assurance

Assurance habitation, voyage, location de véhicule… Nous nous sommes tous déjà au moins une fois interrogé sur leur utilité voir leur doublon avec des contrats en cours…

Assurance multirisque habitation, assurance multirisque agricole, assurance automobile, assurance-vie, assurance responsabilité civile et professionnelle, assurance emprunteur, assurance décès, protection juridique, complémentaire santé, etc… Face à cette diversité de contrats, il devient difficile de savoir ce qui est utile ou non. Certes on préfère souvent être trop couvert que pas assez mais avec la baisse du pouvoir d’achat, il devient nécessaire d’adapter ses contrats à ses réels besoins !

Des doublons assurantiels reconnus par la banque de France

Un avis du conseil consultatif du secteur financier (CCSF) de mars 2012 sur la multi-assurance a identifié les garanties les plus souvent souscrites par les ménages et susceptibles de créer des doublons : les assistances voyages, location de véhicules, dommages aux biens, le scolaire et les extensions de garanties des fabricants. Ces garanties sont principalement proposées par les contrats multirisques habitation, les assurances des moyens de paiement et d’une manière générale les assurances liées à l’acquisition d’un bien ou d’un service.

En assurance : privilégier toujours l’utile à l’accessoire !

Avant de s’engager dans un nouveau contrat ou de modifier un contrat existant, il faut commencer par identifier ses risques et bien connaitre son niveau de couverture actuel. Certaines garanties sont incontournables (responsabilité civile, assurance véhicule, incendie) et d’autres plus discutables (annulation voyage, vol des moyens de paiement, etc…) voire déjà comprises dans des contrats existants (multirisques). Il faut rappeler que le principe indemnitaire posé par l’article L.121.1 du code des assurances impose une limite d’indemnisation au préjudice subi ou de la valeur de la chose assurée au jour du sinistre. En d’autre terme une double cotisation n’engendre pas forcement une double indemnisation !

5 astuces pour optimiser vos contrats d’assurance

 - demander vos conditions générales et particulières à votre assureur afin de connaitre vos garanties, leurs extensions et les exclusions,

- adapter vos contrats à votre situation et pour cela vous devez régulièrement faire le point avec votre assureur et/ou votre partenaire financier,

- utiliser votre sinistralité et votre ligne de trésorerie pour ajuster les franchises de vos contrats,

- comparer les contrats de la concurrence en prenant garde de bien identifier les délais de carences !

- mettre à profit la dernière loi sur la consommation dite « loi Hamon » avec notamment l’allongement à quatorze jours du délai pour annuler une assurance liée à la vente d’un produit ou d’un service.

En conclusion, un bon tri sur ses contrats d’assurance peut vous permettre de faire des économies mais aussi et surtout vous permettre d’améliorer votre couverture en l’adaptant à vos réels besoins.

Votre contact

Olivier BOHN

Tél: 03 87 66 12 49

Mail: olivier.bohn@remove-this.moselle.chambagri.fr

 

 

Actualité